•  


    votre commentaire
  • Pas étonnant que l'on pêche de moins en moins de poisson ! Le pire c'est qu'une grande partie de ce massacre est transformé en farine qui sert à nourrir le poisson d'élevage, c'est une aberration écologique !

    Carnage en Manche , ou le pillage de la ressource hallieutique !


    votre commentaire
  • Opposons-nous à l’arrêté autorisant la pêche au chalut pélagique sur le plateau de Rochebonne

    Répondez tous à la consultation lancée par la DIRM. Il vous suffit de copier l’objet du mail et le texte ci-dessous dans le  le lien ci-après :

     consultations.daeem.dirm-sa@developpement-durable.gouv.fr

     

    Objet du mail :

     

    Arrêté préfectoral portant ouverture de la pêche au chalut pélagique sur le plateau de Rochebonne entre le 1er décembre 2019 et le 31 janvier 2020

     

    Texte du mail :

    Je m'oppose à la publication de cet arrêté autorisant la pêche au chalut pélagique sur le plateau de Rochebonne.
    Halte aux pêches intensives sur les frayères ! Halte aux massacres des bars en période de fraie... et des dauphins !
    Cordialement. Nom prénom adresse…


    1 commentaire
  • Une cinquantaine d'adhérents et partenaires sont venus découvrir la douzième édition du guide des plaisanciers de Port Diélette !

    11 Octobre : Remise du guide des plaisanciers de Port Diélette

    11 Octobre : Remise de guide des plaisanciers de Port Diélette

    Remerciements à nos 29 partenaires, à la Communauté d'Agglomération du Cotentin et à la Commune de Flamanville pour leur fidèle soutient !

    Son contenu, les informations portuaires, les réglementations pêche, sécurité et navigation qui évoluent sans cesse, les bonnes pratiques,  la publicité pour nos partenaires et les associations et clubs nautiques du canton, n'hésitez pas à leur rendre visite!

    Nouveauté, le grand format très demandé aussi complet cette année que le petit, réservé en primeur aux adhérents.

    Remerciements aux bénévoles de l’APDD qui démarchent les partenaires ( 5 nouveaux partenaires) , la mise en forme et le contrôles des horaires de marée et porte de la marina , ainsi que le travail de conception du guide. 

    Vous n'avez pu venir, alors rendez-vous lors de notre prochaine permanence vendredi 8 novembre, vous pourrez prendre votre adhésion 2020, retirer vos exemplaires du guide, et vous inscrire sur le planning de mise à disposition des bers pour les carénages !


    votre commentaire
  • Omonville la Rogue, Conseil d'administration du comité 50 de la pêche maritime de loisir


    votre commentaire
  • Invitation à la remise du guide 2020, vendredi 11 octobre à 18 heures


    votre commentaire
  • Il était annoncé depuis 2016 ! Puis pour Noël 2018, puis le 1° avril 2019 , on y croyait plus !

    Diélette : Le nouvel élévateur à bateaux est enfin arrivé !

    Diélette : Le nouvel élévateur à bateaux est enfin arrivé !

    Arrivé en pièces détachées, pourvu qu'il ne manque rien!

     

    Port Diélette : Le nouvel élévateur à bateaux est enfin arrivé !

     

    Port Diélette : Le nouvel élévateur à bateaux est enfin arrivé !

    Port Diélette : Le nouvel élévateur à bateaux est enfin arrivé !

    Port Diélette : Le nouvel élévateur à bateaux est enfin arrivé !

    L'engin est sur pattes !!

    Port Diélette : Le nouvel élévateur à bateaux est enfin arrivé !

    Sur roues !

     


    votre commentaire
  • En publiant le 18 juin dernier un arrêté interdisant le stationnement des tracteurs et remorques sur l’estran, la Préfecture de la Manche a déclenché une sacrée « levée de boucliers » de la part des pêcheurs plaisanciers qui, faute de ports en nombre suffisant, n’ont pas d’autre choix, pour s’adonner à la pêche embarquée, que de mettre à l’eau leur bateau en utilisant un tracteur qu’il faut bien ensuite, stationner quelque part. Quelques avertissements, distribués déjà en mai à quelques plaisanciers de la côte ouest, nous avaient alertés.

    Cet arrêté qui a sans doute été pris à la hâte a été fort justement abrogé par un autre arrêté préfectoral en date du 18 juillet !!!!!

    On en revient donc à la situation antérieure régie par un arrêté préfectoral de mai 2000 qui réglemente la circulation sur l’estran en précisant les dérogations, en particulier, celle concernant la mise à l’eau des bateaux de plaisance. Rien sur le stationnement. Mais le Code de l’Environnement, modifié en 2006 et 2016, interdit dans son article L321-9, le stationnement sur l’estran. Toutefois, une possibilité d’autorisation du Préfet après avis du Maire, reste possible mais est surtout utilisée pour des évènements ponctuels. On est donc devant une situation « bancale » qu’il va bien falloir régler à l’automne.

             Le Préfet s’est prononcé en faveur de la tenue de réunions de concertation entre l’Administration, les Elus, les professionnels et les pêcheurs de loisir.

             Il serait souhaitable que dans chaque zone concernée, on puisse définir des zones de stationnement qui conviennent à tout le monde. Mais le problème n’est pas simple car tout dépend de la saison, de l’existence ou non d’un périmètre de baignade avec chenal d’accès, du mode de pêche pratiqué (on ne stationne pas son tracteur de la même façon selon que l’on part assez longtemps ou juste pour aller relever un filet ou un casier), du nombre de personnes à bord du bateau (seul, aller stationner son bateau relativement loin, est impossible), du coefficient de marée, etc… La question se posera aussi pour les secteurs où il n’existe pas d’association. Bref rendez-vous à l’automne pour régler le problème.

    (Extrait d’un article à paraître dans le prochain Pêche Plaisance).

     Jean LEPIGOUCHET, Président Comité 50 de la pêche maritime de loisir


    votre commentaire
  • Réunion du Groupe de Travail N°5 (GT5) du Comité Interministériel du Nautisme et de la Plaisance

     A la demande de nombreux membres du GT5, une réunion de concertation s’est tenue le 19 juillet 2019 dans les locaux du  SGMer, avenue de Ségur à Paris. Trois points d’actualité étaient à l’ordre du jour :

    Arrêté marquage : L’ensemble des fédérations représentatives contestent la rédaction du projet d’arrêté marquage et sa parution en période estivale. Il a été décidé de surseoir à sa parution et d’attendre les conclusions de la mission parlementaire présidée par le Sénateur Pierre Médevielle.

    Mission parlementaire sur la pêche de loisir :  L’ensemble des fédérations ont confirmé leur opposition à la mise en place d’un permis de pêche en mer. Comme elles l’avaient déjà exprimé dans le cadre de la charte pour une pêche de loisir écoresponsable, les fédérations sont favorables à une déclaration gratuite et obligatoire des pêcheurs de manière à mieux les informer et les sensibiliser aux bonnes pratiques. Pour les espèces en difficulté pour lesquelles le prélèvement de la pêche de loisir pourrait s’avérer significatif et uniquement pour ces espèces, une déclaration des prises  et leur limitation dans le cadre d’un quota mensuel ou annuel devraient être mis en place conformément au plan pluriannuel récemment validé par les instances européennes  (voir résolution rédigée dans le cadre du GT5).

    L’injuste répartition du quota thon rouge a aussi été unanimement soulignée. La France ne respecte pas les recommandations européennes et internationales. Nous espérons que le rapport de la mission parlementaire préconisera une nouvelle répartition plus juste et plus en rapport avec les enjeux économiques et sociologiques des différentes pêcheries.

    Attitude de la France dans le cadre des instances européennes : Dans le cadre des instances européennes, la commission et la plupart des pays européens semblaient favorables à un passage de 1 à 2 bars par jour au nord du 48iéme parallèle à partir du 1er juillet 2019. Selon nos informations, la France s’y serait opposée. Nous avons demandé au Ministre et à ses services de préciser et de motiver leur position.

                                                                                                                                                                                                                             Communiqué FNPP


    votre commentaire
  • Les 3 et 4 août, c'est la fête à Dielette ! Comme l'an passé, l'association Voiles Écarlates qui œuvre dans le social (aide à la réinsertion de mineurs délinquants) , sera présente avec son vieux gréement Croix du sud III , moyennent une adhésion (15 euros ou plus si vous le souhaitez) embarquez pour une traversée ou une simple balade d'une heure environ.

    Lundi 29 juillet : Cherbourg - Dielette (20 euros)

    Samedi 3 août : balades de 11 à 18 heures

    Dimanche 4 août : bénédiction en mer , puis balades de 14 à 18 heures

    Lundi 5 août : Balades de 11 à 18 heures

    Mardi 6 août : Dielette - Cherbourg (20 euros) Renseignement et inscriptions au 07 71 11 76 86

     

    Dimanche 4 août, décorez vos bateaux, participez à la bénédiction en mer, concours de bateaux décorés, prix offerts par la mairie de Flamanville et l'APPD, verre de  l'amitié à bord de Croix du sud III .

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires