• A partir de 20 heures, au centre nautique de Diélette, vous pourrez déguster des crêpes et revoir ou découvrir en images notre année 2015!

    Assemblée générale:

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Soirée Normande:

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Guernesey, 70° anniversaire de la libération:

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Journée sécurité:

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Parties de pêche:

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Challenge du BALIGAN:

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

     

    Fête de la mer:

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Balade aux ECREHOU:

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Balade à AURIGNY:

    Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015

    Cette soirée marquera l'ouverture de la saison 2016, c'est gratuit.

    Un simple coup de fil au 06 82 37 75 62 afin de nous faciliter la logistique.

    Si des photos vous intéressent vous pourrez le obtenir, amenez une clé usb.

    Nous comptons sur votre participation.


    votre commentaire
  • EXTRAIT DU JOURNAL OFFICIEL DE L’UNION EUROPÉENNE

    EN DATE DU 28 JANVIER 2016

    RÈGLEMENT UE 2016/72 du CONSEIL du 22 JANVIER 2016

    Article 10

    Mesures relatives à la pêche du bar

    1.   Il est interdit aux navires de pêche de l'Union de pêcher du bar dans les divisions CIEM VII b, VII c, VII j et VII k, de même que dans les eaux des divisions CIEM VII a et VII g situées à plus de 12 milles marins des lignes de base relevant de la souveraineté du Royaume-Uni. Il est interdit aux navires de pêche de l'Union de détenir à bord, de transborder, de transférer ou de débarquer du bar capturé dans cette zone.

    2.   Du 1er janvier au 30 juin 2016, il est interdit aux navires de pêche de l'Union de pêcher du bar et de détenir à bord, de transborder, de transférer ou de débarquer du bar capturé dans les zones suivantes:

    a) Les divisions CIEM IV b, IV c, VII d, VII e, VII f et VII h;

    b) Les eaux situées à moins de 12 milles marins des lignes de base relevant de la souveraineté du Royaume-Uni dans les divisions CIEM VII a et VII g.

    Par dérogation au premier alinéa, les mesures suivantes s'appliquent dans les domaines visés à cet alinéa:

    a)  Un navire de pêche de l'Union déployant des chaluts de fond et des sennes peut détenir à bord des captures de bar qui ne dépassent pas 1 % en poids du total des captures d'organismes marins détenues à bord;

    b) En janvier 2016 et du 1er avril au 30 juin 2016, les navires de pêche de l'Union utilisant des hameçons et palangres et des filets maillants fixes peuvent pêcher du bar ainsi que détenir à bord, transborder, transférer ou débarquer du bar capturé dans cette zone, dans des quantités n'excédant pas 1 300 kilogrammes par navire et par mois.

    3.   Du 1er juillet au 31 décembre 2016, il est interdit aux navires de pêche de l'Union utilisant des hameçons, palangres et filets maillants fixes de pêcher du bar dans des quantités excédant 1 300 kilogrammes par navire et par mois, ainsi qu'aux navires de pêche de l'Union utilisant d'autres engins de pêcher du bar dans des quantités excédant 1 000 kilogrammes par navire et par mois:

    a) Dans les divisions CIEM IV b, IV c, VII d, VII e, VII f et VII h.

    b) Dans les eaux situées à moins de 12 milles marins des lignes de base relevant de la souveraineté du Royaume-Uni dans les divisions CIEM VII a et VII g.

    Durant cette période, il est également interdit aux navires de pêche de l'Union de détenir à bord, de transborder, de transférer ou de débarquer des quantités de bar excédant les quantités fixées au premier alinéa capturées dans ces zones.

    4.   Les limites de capture fixées aux paragraphes 2 et 3 ne sont pas transférables d'un mois à l'autre ou entre des navires. Les États membres notifient à la Commission les captures de bar par type d'engin, au plus tard 20 jours après la fin de chaque mois.

    Pour les navires de pêche de l'Union utilisant plus d'un engin au cours d'un mois calendrier, il est fait application de la limite de capture la plus faible fixée au paragraphe 3 pour tout type d'engin.

    5.   Du 1er janvier au 30 juin 2016, dans le cadre de la pêche récréative dans les divisions CIEM IV b, IV c, VII a, et de VII d à VII h, seul le pêcher-relâcher de bar, y compris depuis la côte, est autorisé. Durant cette période, il est interdit de détenir à bord, de transborder, de transférer ou de débarquer du bar capturé dans cette zone.

    6.   Dans le cadre de la pêche récréative, y compris depuis la côte, pas plus d'un spécimen de bar ne peut être détenu par pêcheur et par jour durant les périodes et dans les zones indiquées ci-après:

    a) Du 1er juillet au 31 décembre 2016 dans les divisions CIEM IV b, IV c, VII a et de VII d à VII h.

    b) Du 1er janvier au 31 décembre 2016 dans les divisions CIEM VII j et VII k. 

    Les zones citées correspondent au nord du 48ème parallèle (Douarnenez à la frontière belge)

    Pêche au bar – Les textes officiels sont publiés


    1 commentaire
  • Paru dans le Marin ce jour!

    Parfaitement scandaleux pour des citoyens "professionnels" à qui on a confié légalement la gestion de la ressource!

    Si les pélagiques ont fait une croix sur le bar, ce n’est pas le cas des chalutiers pratiquant le chalut de fond, en dépit du moratoire sur le stock nord décidé en décembre par le Conseil des ministres européens de la pêche, et qui doit s’appliquer au 1er janvier.

    Bar : les chalutiers de fond ignorent le moratoire et l’assument

    Sous la criée de Cherbourg, 18 tonnes de bars ont ainsi été vendues aux enchères depuis le début de l’année. « C’est le même niveau que l’an passé à la même époque », confirme son directeur Marc Delahaye. Dans le même temps, seulement 2 tonnes de bars de ligne ont été vendues. « Tout se fait dans la transparence, les hauturiers estimant qu’il y a un vide juridique », explique-t-il.

    « Quand on tue les gens... » Daniel Lefèvre, à la fois président du comité régional des pêches de Basse-Normandie et président de la Capam, une coopérative d’armement avec trois hauturiers, estime que le moratoire ne s’appliquera que lorsque le règlement sera paru au Journal officiel de l’Union européenne. « Puisqu’il est pour le moment en notre faveur, on ne va pas se gêner pour l’interpréter ! »

    Une position qui fait bondir les ligneurs, fortement impactés par le passage de 36 à 42 cm de la taille minimale du bar. Le ministère de son côté indiquait récemment au marin qu’il s’agissait d’« un règlement d’application directe ».


    1 commentaire
  • Une nouvelle année recommence, nouvelle saison de pêche et de ballades à la voile ou au moteur, alors une grande toilette s’impose à votre navire : oui le grand carénage de printemps se prépare.

     

    Le grand carénage de printemps approche !

    N’oubliez pas que l’association dispose maintenant de matériel pour votre carénage : une paire de bers pour voiliers de 6 tonnes max et jusqu’à 2.70m de tirant d’eau (référence NAUTIPARK PARKUP EVO 100) ainsi qu’un kit de calage pour bateaux à moteur jusqu’à 5 tonnes, et pour nettoyer votre bateau nous disposons également d’un nettoyeur haute pression de marque KARCHER. Tout ce matériel est à votre disposition gratuitement moyennant une réservation  par téléphone au 06 82 37 75 62 ou en contactant C.Jourdain au 06 86 50 92 91 ou par mail christian-jourdain@wanadoo.fr . La réservation est indispensable pour gérer au mieux la période critique entre le 15 février et le 15 mai ( 40% de remise sur le grutage pour un carénage en moins de 12 jours).


    votre commentaire