• La pêche du bar fermée jusqu'au 1°juillet pour les pêcheurs de loisir en Manche!

    La pêche du bar fermée jusqu'au 1°juillet pour les pêcheurs de loisir en Manche! Après ce sera un bar par jour et par pêcheur!

    Après ce sera un bar par jour et par pêcheur!

     La colère a fait suite à la stupeur tant cette décision est incompréhensible, injuste et incohérente!

    Cette mesure décidée par la Commission Européenne est ressentie comme une brimade, une punition, comme si nous étions responsables de la baisse de cette ressource halieutique!

    Depuis plus de 10 ans nous dénonçons la pêche intensive et irresponsable du bar sur les frayères! Nous avons été entendus trop tard, nous avons proposé des mesures raisonnées et raisonnables, augmentation de la taille minimal de capture à 42cm, repos biologique depuis 2009.

    La pêche du bar fermée jusqu'au 1°juillet pour les pêcheurs de loisir en Manche! Après ce sera un bar par jour et par pêcheur!

    Nous sommes victimes de l'irresponsabilité de certains qui ne regardent que leur profit à court terme!

    Nous allons tout mettre en œuvre, notamment par le biais des Élus, pour que, d’une part, la période d’interdiction soit réduite (nous sommes aussi des ligneurs !) et d’autre part pour faire évoluer le quota d’un bar par jour en quota mensuel voire annuel.

    Bien sûr ce sera très difficile pour 2016 mais nous espérons obtenir gain de cause pour 2017 et les années suivantes.

    Si nous n’étions pas entendus, la FNPPSF et ses associations n’excluent pas une manifestation à l’automne 2016.

    Alors si vous n'acceptez pas cette situation, ne restez pas isolé! Adhérez à une association de pêcheurs de loisir.

    Voir communiqué FNPPSF ci-dessous:

    La pêche du bar fermée jusqu'au 1°juillet pour les pêcheurs de loisir en Manche! Après ce sera un bar par jour et par pêcheur!

     

    Conseil des ministres européens chargés de la pêche : des mesures incohérentes et dangereuses…

    Mesures publiées au J.O de l’UE le 28 janvier 2016

     Si l’on en croit les textes totalement ambigus et indignes d’une telle institution, le conseil des ministres européens en charge de la pêche réuni le 16 décembre 2015 aurait arrêté pour la zone située au-dessus du 48ième parallèle les mesures suivantes : fermeture de la pêche du bar du 1er janvier au 30 juin sauf pour les ligneurs et les fileyeurs (fermeture en février et mars seulement). Pour le second semestre limitation à 1 bar / jour pour la pêche de loisir et limitation mensuelle pour tous les navires professionnels à 1 tonne par mois ( 1,3 tonne par mois pour les ligneurs et fileyeurs).  Ces mesures décidées le 16 décembre 2015 et applicables au 1er janvier 2016 ont été publiées au J.O de l’U.E le 28 janvier 2016 !

     Nous avions proposé : la fermeture de la pêche de décembre à avril pour tous, y compris les professionnels et sur toutes les zones y compris celles situées en dessous du 48ième parallèle, une limitation de capture de 3 bars par jour en attendant la mise en place d’un quota mensuel avec suivi des prises plus adapté à notre activité.

     La commission et le conseil des ministres ont préféré légiférer en force sans tenir compte du poids économique considérable de notre activité et de nos propositions constructives et respectueuses de la ressource.  Les mesures aujourd’hui retenues sont inacceptables et vont avoir de graves conséquences sur les filières halieutique et nautique. L’Europe et les pays qui ont accepté et voté ces mesures en portent l’entière responsabilité. Nous allons tout faire pour contester ces mesures dangereuses et incohérentes. Nous espérons que les responsables français sauront nous accompagner pour maintenir une activité de pêche de loisir durable qui n’est en aucun cas à l’origine de la diminution des stocks aujourd’hui constatée

     Depuis plus de dix ans, nous dénonçons les massacres perpétrés sur les frayères à bars à l’origine de la situation actuelle. L’Europe jusqu’alors inactive décide subitement de mesures radicales, injustes, incohérentes et dangereuses. Malgré tous nos efforts et nos multiples interventions, la commission et les gouvernements des pays européens sont restés sourds à nos propositions. Nous n’allons pas en rester là !

    J’appelle dès aujourd’hui tous les plaisanciers de France et d’Europe à réagir et à se rassembler pour organiser le combat !

     Communiqué FNPPSF

     

     

    « Vendredi 26 février: Soirée crêpes et rétrospective 2015Ou et quand passer votre permis bateau et certificat de radiotéléphoniste VHF? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :