• Le GIFAP se mobilise pour la survie de la pêche récréative du Bar.

    Le GIFAP se mobilise pour la survie de la pêche récréative du Bar.

    À l’initiative de son Président, Hugues NELLO, le GIFAP s’est réuni le 12 janvier 2018 pendant le salon de la pêche de Clermont-Ferrand pour décider d’un plan d’action à mener pour la survie de la pêche récréative du Bar.

    Alors que les Ministres européens ont interdit pour 2018 toute capture de bar aux pêcheurs de loisir au nord du 48eme parallèle, le GIFAP souhaite, en l’absence de données précises sur les prélèvements réels opérés par les pêcheurs récréatifs , que soit reconduite l’autorisation de prise d’un bar par jour à partir de juillet 2018. Compte tenu du préjudice sérieux porté au secteur économique de la pêche de loisir par la mesure actuelle, le GIFAP va demander à rencontrer le Ministre de l’Agriculture pour appuyer sa demande .

    Dans cette optique, un collectif sera constitué afin de réunir l’ensemble de la filière ( fabricants, distributeurs et presse spécialisée, nautisme) et soutenir cette démarche.

    Pour 2019, le GIFAP est favorable au recensement des pêcheurs de loisir en mer par des mesures à définir ( carte de pêche en mer, carnet de prise ou autre ) afin de mesurer les prélèvements réels de la pêche récréative et mettre en place des mesures de protection des espèces sérieuses et raisonnables.

    Le GIFAP se mobilise pour la survie de la pêche récréative du Bar.

     

    « BAR : IFREMER reconnaît donner des chiffres faux sur la pêche de plaisance !Pêche du bar et du thon : la FNPP réagit aux réglementations 2018 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :