• Quotas de pêche 2016. Bruxelles veut diminuer de 50% les prises de bar

     Ouest-France le 10 novembre

    Quotas de pêche 2016. Bruxelles veut diminuer de 50% les prises de bar

     

     

    Pour sauver le stock en péril de bar, la Commission européenne a décidé de frapper fort. Dans ses propositions sur les totaux admissibles de captures (Tac) pour 2016, elle se prononce pour une interdiction de début janvier à fin juin de la pêche au bar. Un moratoire qui concernerait les professionnels et la pêche récréative (loisir, plaisance).

    Pour la seconde moitié de l’année, les services du commissaire Karmenu Vella suggèrent de limiter la pêche professionnelle de ce poisson à une tonne par mois (contre 1 à 3 tonnes/mois, selon les métiers, en 2015).

    Pour la pêche récréative, ce serait un bar par personne et par jour, contre trois aujourd’hui. Ce dispositif permettrait de réduire de 46% la pêche du ‘loup de mer’ (à un total de 1 449 tonnes) en Manche, mer du nord et mer Celtique.

    Il n’y a pas de restrictions prévues dans le golfe de Gascogne.

    Ces mesures seront négociées à la mi-décembre, à Bruxelles, par les ministres européens de la Pêche, qui fixeront à ce moment les limites de captures pour 2016. Il y aurait la volonté, côté français, de trouver pour le bar des solutions « justes et à la hauteur de l’enjeu », avec une vision à plus à long terme.

    « Assemblée générale du Comité Départemental de la Pêche Maritime de Loisirs, CPML50.Bar : la Commission européenne veut une baisse drastique en 2016 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :