• En publiant le 18 juin dernier un arrêté interdisant le stationnement des tracteurs et remorques sur l’estran, la Préfecture de la Manche a déclenché une sacrée « levée de boucliers » de la part des pêcheurs plaisanciers qui, faute de ports en nombre suffisant, n’ont pas d’autre choix, pour s’adonner à la pêche embarquée, que de mettre à l’eau leur bateau en utilisant un tracteur qu’il faut bien ensuite, stationner quelque part. Quelques avertissements, distribués déjà en mai à quelques plaisanciers de la côte ouest, nous avaient alertés.

    Cet arrêté qui a sans doute été pris à la hâte a été fort justement abrogé par un autre arrêté préfectoral en date du 18 juillet !!!!!

    On en revient donc à la situation antérieure régie par un arrêté préfectoral de mai 2000 qui réglemente la circulation sur l’estran en précisant les dérogations, en particulier, celle concernant la mise à l’eau des bateaux de plaisance. Rien sur le stationnement. Mais le Code de l’Environnement, modifié en 2006 et 2016, interdit dans son article L321-9, le stationnement sur l’estran. Toutefois, une possibilité d’autorisation du Préfet après avis du Maire, reste possible mais est surtout utilisée pour des évènements ponctuels. On est donc devant une situation « bancale » qu’il va bien falloir régler à l’automne.

             Le Préfet s’est prononcé en faveur de la tenue de réunions de concertation entre l’Administration, les Elus, les professionnels et les pêcheurs de loisir.

             Il serait souhaitable que dans chaque zone concernée, on puisse définir des zones de stationnement qui conviennent à tout le monde. Mais le problème n’est pas simple car tout dépend de la saison, de l’existence ou non d’un périmètre de baignade avec chenal d’accès, du mode de pêche pratiqué (on ne stationne pas son tracteur de la même façon selon que l’on part assez longtemps ou juste pour aller relever un filet ou un casier), du nombre de personnes à bord du bateau (seul, aller stationner son bateau relativement loin, est impossible), du coefficient de marée, etc… La question se posera aussi pour les secteurs où il n’existe pas d’association. Bref rendez-vous à l’automne pour régler le problème.

    (Extrait d’un article à paraître dans le prochain Pêche Plaisance).

     Jean LEPIGOUCHET, Président Comité 50 de la pêche maritime de loisir


    votre commentaire
  • Réunion du Groupe de Travail N°5 (GT5) du Comité Interministériel du Nautisme et de la Plaisance

     A la demande de nombreux membres du GT5, une réunion de concertation s’est tenue le 19 juillet 2019 dans les locaux du  SGMer, avenue de Ségur à Paris. Trois points d’actualité étaient à l’ordre du jour :

    Arrêté marquage : L’ensemble des fédérations représentatives contestent la rédaction du projet d’arrêté marquage et sa parution en période estivale. Il a été décidé de surseoir à sa parution et d’attendre les conclusions de la mission parlementaire présidée par le Sénateur Pierre Médevielle.

    Mission parlementaire sur la pêche de loisir :  L’ensemble des fédérations ont confirmé leur opposition à la mise en place d’un permis de pêche en mer. Comme elles l’avaient déjà exprimé dans le cadre de la charte pour une pêche de loisir écoresponsable, les fédérations sont favorables à une déclaration gratuite et obligatoire des pêcheurs de manière à mieux les informer et les sensibiliser aux bonnes pratiques. Pour les espèces en difficulté pour lesquelles le prélèvement de la pêche de loisir pourrait s’avérer significatif et uniquement pour ces espèces, une déclaration des prises  et leur limitation dans le cadre d’un quota mensuel ou annuel devraient être mis en place conformément au plan pluriannuel récemment validé par les instances européennes  (voir résolution rédigée dans le cadre du GT5).

    L’injuste répartition du quota thon rouge a aussi été unanimement soulignée. La France ne respecte pas les recommandations européennes et internationales. Nous espérons que le rapport de la mission parlementaire préconisera une nouvelle répartition plus juste et plus en rapport avec les enjeux économiques et sociologiques des différentes pêcheries.

    Attitude de la France dans le cadre des instances européennes : Dans le cadre des instances européennes, la commission et la plupart des pays européens semblaient favorables à un passage de 1 à 2 bars par jour au nord du 48iéme parallèle à partir du 1er juillet 2019. Selon nos informations, la France s’y serait opposée. Nous avons demandé au Ministre et à ses services de préciser et de motiver leur position.

                                                                                                                                                                                                                             Communiqué FNPP


    votre commentaire
  • Les 3 et 4 août, c'est la fête à Dielette ! Comme l'an passé, l'association Voiles Écarlates qui œuvre dans le social (aide à la réinsertion de mineurs délinquants) , sera présente avec son vieux gréement Croix du sud III , moyennent une adhésion (15 euros ou plus si vous le souhaitez) embarquez pour une traversée ou une simple balade d'une heure environ.

    Lundi 29 juillet : Cherbourg - Dielette (20 euros)

    Samedi 3 août : balades de 11 à 18 heures

    Dimanche 4 août : bénédiction en mer , puis balades de 14 à 18 heures

    Lundi 5 août : Balades de 11 à 18 heures

    Mardi 6 août : Dielette - Cherbourg (20 euros) Renseignement et inscriptions au 07 71 11 76 86

     

    Dimanche 4 août, décorez vos bateaux, participez à la bénédiction en mer, concours de bateaux décorés, prix offerts par la mairie de Flamanville et l'APPD, verre de  l'amitié à bord de Croix du sud III .

     


    votre commentaire
  • SAMEDI 1 JUIN 2019 : CHALENGE DES ECREHOU

     
    INSCRIPTIONS 48 H AVANT
    25 € PAR BATEAU
    15 € LE REPAS attention l’an dernier nous étions complet
    LE PARCOURS
    Port-Bail, Les Trois Grunes, L’Ecrevière, La Basse Jourdan,
    Port-Bail.
    pour les bateaux avec rating = ou supérieur à 22
    LE PARCOURS
    Port-Bail , Les Trois Grunes , L’Ecrevière , La Bouée Verte de Gorey,
    La Basse Jourdan, Port-Bail.
    trois classements . coëf 69 PM 7 H  coëf 73 PM 19 H 20
    DEPART DU CHALENGE 9 H
    au local APP ENP café croissants à 6 h 30 
    PORT-BAILLEMENT

    votre commentaire
  • BAR : Plan pluriannuel de gestion pour les eaux occidentales…

     

    Suite à son adoption à une très large majorité par le Parlement européen le 12 février dernier, le Plan pluriannuel de gestion pour les eaux occidentales a été publié au Journal Officiel le 25 mars 2019. Il entre en applications dès sa parution.

    Ce plan, tel que convenu par les colégislateurs, contient de nombreuses dispositions importantes et positives concernant la pêche récréative. La FNPP, l'Alliance européenne des pêcheurs à la ligne (EAA) et l'Association européenne des fabricants d’articles de pêche (EFTTA) se félicitent que certaines des exigences du secteur de la pêche récréative aient été prises en considération.

    - Le plan convenu inclut les stocks de bar du nord et du sud et sera spécifiquement applicable dans les divisions CIEM 4b, 4c, 7a, 7b, 7j – 7j, 7j, 6a, 8a, 8b, 8c et 9a. Cette disposition est particulièrement positive dans la mesure où elle permettra de mettre en place les mêmes mesures de gestion pour la pêche récréative au bar au nord et au sud du 48e parallèle.

    - Le plan prévoit également que, si le Conseil décide d'introduire des mesures de gestion pour une pêche de loisir, des critères objectifs, y compris ceux de nature environnementale, sociale et économique, seront pris en compte. Cette disposition est particulièrement importante car ce serait la première fois que la pêche récréative serait traitée sur un pied d'égalité avec la pêche commerciale au niveau de l'UE.

    - Le plan prévoit que, le cas échéant, les États membres prennent les mesures nécessaires et proportionnées pour la surveillance et la collecte de données sur la pêche de loisir.

    - Enfin, le plan indique clairement que la pêche récréative est exemptée de l'obligation de débarquement. Afin de garantir la cohérence des différents bassins maritimes, les colégislateurs ont convenu d'étendre cette exemption également à la mer Baltique et à la mer du Nord en modifiant les deux plans de gestion respectifs par le biais du présent règlement. L'EAA et l'EFTTA ont plaidé pour une exemption de l'obligation de débarquement de la pêche récréative pendant plusieurs années et continueront à œuvrer pour que la même disposition soit incluse dans les autres plans de gestion de l'UE.

    Malgré ces aspects très positifs, la FNPP, l'EAA et l'EFTTA regrettent profondément que les colégislateurs ne soient pas parvenus à un accord sur les fermetures proposées par le Parlement sur la pêche du bar pendant la période de frai. L’absence d’une telle mesure compromet gravement le rétablissement du stock des espèces concernées. Nous allons maintenir notre vigilance et continuer notre combat pour la protection des frayères avec force et pugnacité.

     

    Communiqué FNPP, EAA et EFTTA


    votre commentaire
  • Sortie groupée à Guernesey du 8 au 11 mai !

    Mercredi 8 mai navigation Dielette ->Guernesey

    Jeudi 9 mai , Animations à l'occasion de la fête de la libération de Guernesey.

    Vendredi 10 mai, visite de la maison Victor Hugo (entièrement rénovée l'hiver passé) et/ou tour de l'ile en bus.

    Samedi 11 mai retour sur Dielette

    Verre de l'amitié en soirée au centre nautique de Dielette

    Balade à Guenesey du 8 au 11 mai (ou 12 mai)

     

    Nécessite d'équipement de votre navire en catégorie semi-hauturier.

    Sous couvert d'une météo favorable

    Renseignements  et inscriptions obligatoire par mail appd.dielette@gmail.com

    ou par tél.  07 71 11 76 86.

    Nous avons demandé la réservation de 10 places dans la marina Victoria.

    En fonction du nombre d’inscrits nous ferons une réservation groupée pour la maison Victor Hugo.

    Date limite d'inscription le 25 avril

    Briefing d'organisation vendredi 3 mai à 18 heures, et avant départ mardi 7 mai à 18 heures.


    votre commentaire
  • Pêché à Dielette , sa taille 23,5cm nettement supérieure à la taille minimale de capture qui est de 14cm!

    Son age ? Sans doute plus de 12 ans !

    Joli tourteau

     


    votre commentaire
  •  

     

    12 avril 2019: Soirée théâtre à Diélette

    Au Centre Nautique de Diélette à 20 heures

    Entrée 3 euros par personne.

    Dessert offert par l'APP Dielette à l'entracte .

    Pour une bonne organisation de la logistique inscription obligatoire

    par mail appd.dielette@gmail.com

    ou tél. 06 82 37 75 62

     


    votre commentaire
  •  Première réunion d'information c'était le 15 mars.

    NATURA 2000 Anse de Vauville  et bancs de Surtainville, c'est parti!

    NATURA 2000 Anse de Vauville  et bancs de Surtainville, c'est parti!

    NATURA 2000 Anse de Vauville  et bancs de Surtainville, c'est parti!

    NATURA 2000 Anse de Vauville  et bancs de Surtainville, c'est parti!

    NATURA 2000 Anse de Vauville  et bancs de Surtainville, c'est parti!

    La zone est vaste et englobe la quasi totalité du terrain de jeu des plaisanciers de Diélette, elle n'est pas concernée par la directive oiseaux , donc les mesures de gestion ne devraient pas être trop contraignantes, contrairement à la Manche-Est ou ont été créées des zones d'interdiction de pêche de loisir et professionnelle !

    La directive habitats concerne les fonds marins , on pourrait se voire imposer des zones d'interdiction de mouillage et pose d'engins dormants (casiers, filets ...).

    Elle est concernée également par le protection des mammifères marins.

    Prochaine réunion , groupe de travail "habitats"  le 25 mars.

     

     


    votre commentaire
  • Gel de l’abattement pour vétusté : Une évolution insidieuse et perverse du DAFN…

     

    La loi de finance 2019 a prévu un gel de l’abattement pour vétusté dans le cadre du DAFN. Cette mesure, adoptée par le parlement pour restaurer le niveau de rendement de cette taxe, s’inscrit dans une logique d’écologie punitive au détriment des plaisanciers les plus modestes. En agissant de la sorte, les parlementaires à l’initiative de cette manœuvre démontrent une nouvelle fois leur déconnexion totale avec les réalités de terrain.

    L'article 224 du Code des douanes dans sa rédaction issue de la loi n° 2018-1317 du 28 décembre 2018 de finances pour 2019 prévoit un gel d’abattement pour vétusté appliqué au droit de francisation et de navigation. Autrement dit l'abattement est supprimé depuis le 1er janvier 2019 pour les propriétaires de navires qui n'en bénéficiaient pas encore. A l'inverse, les navires qui bénéficient de l’abattement devraient continuer à en bénéficier au même taux (à confirmer).

    Communiqué FNPP


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique